Créer son propre Cloud – Partie 8 – Rarcrack l’escargot

Je réfléchissais à une nouvelle utilisation pour mon serveur maison. J’ai voulu tester la puissance du processeur Marvell du TonidoPlug pour faire des tâches qui nécessitent beaucoup de ressources processeur. L’intérêt étant de les déporter sur le plug afin de ne pas bloquer mon PC de bureau.

J’ai opter pour rarcrack, un logiciel qui permet d’utiliser la force brute sur des fichiers RAR protégés par mot de passe. Pour rappel, la force brute consiste à tester tous les mots de passes possibles.

Rarcrack est un logiciel écrit en langage C, open source et disponible sur sourceforge à cette adresse. Par défaut, le logiciel teste tous les mots de passes utilisants l’ensemble des caractères suivants:

0123456789abcdefghijklmnopqrstuvwxyzABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

Néanmoins, cela reste configurable via l’utilisation d’un fichier XML. Pour plus d’information il vous suffit de lire la courte notice sur le site officiel. Enfin il est possible de configurer le nombre de threads disponibles pour le brute force de l’archive rar.

Jusque là tout vas bien. C’est au premier lancement que tout se complique, effectivement sur le TonidoPlug avec 4 threads en parallèles, Rarcrack peut tester 18 mots de passes par secondes. Ce qui est malheureusement très insuffisant. Admettons que le mot de passe à trouver se base sur 4 des 63 caractères disponibles dans l’ensemble par défaut. Il y a alors 63^4 = 15 752 961 possibilités, il faudra donc, à raison de 18 mots de passes par seconde, 875 165 secondes pour tout tester( =14 587 minutes =243 heures =10 jours), CQFD.

En plus, une fois lancé, rarcrack devient le processus qui utilise le plus le processeur et fait monter la charge du système a 5! Beaucoup trop pour pouvoir utiliser convenablement la suite Tonido qui tourne en parallèle.

Charge systèmeRarcrack dans top

En conclusion, à moins que vous sachiez d’avance que l’archive, que vous voulez cracker, utilise un mot de passe de moins de 5 caractères, il faut oublier l’usage de rarcrack sur un plug computer!

 

7 thoughts on “Créer son propre Cloud – Partie 8 – Rarcrack l’escargot

  1. Était-il vraiment nécessaire de faire tous ces tests pour prouver qu’un plug computer a des limitations en puissance processeur ?!

    Petite précision : si on veut pouvoir utiliser un autre processus en parallèle (en l’occurence Tonido), on peut jouer avec la commande nice et affecter une priorité plus faible à rarcrack.

  2. Bonjour Frinux,

    Merci pour ton commentaire. Les tests sont restés relativement limités, sachant par avance que le plug n’était pas une bête de course. Cependant, je dois avouer que je m’attendais quand même à de meilleures performances sur le brute force.
    Effectivement j’aurais aussi pu utiliser nice, mais vu la lenteur de rarcrack sur le plug j’ai préféré l’arrêter quand j’ai eu besoin de relancer la suite applicative Tonido.

  3. Bonjour.
    Merci pour ces articles très intéressants.
    Pour ma part j’utilise boitier un NAS assez évolué pour faire du cloud: Synology.
    A un prix assez faible : pour 120E, la version la moins chère (qui suffit largement pour une utilisation personnelle), on dispose d’une machine puissante, ne consommant pas énormément et qui est a peine plus grosse qu’un boîtier de disque dur externe.
    Coté logiciel, on accède au boîtier par internet (ou LAN) via une interface graphique très bien faite. Les applis sont open-source et il y a une communauté assez présente, on trouve notamment serveur web, mail, données, ftp, photos, musique en streaming, applis sur smartphone ,…
    De nouveaux logiciels sortent régulièrement, on peut même brancher une webcam pour faire de la vidéo-surveillance.
    Désolé je fais un peu de pub mais ça peut en intéresser certains qui souhaitent se lancer dans le OwnCloud…

    • Oui j’avais lu dans un article de “Canard PC Hardware” que les solutions Synology étaient bien noté. Par contre pour 120€, je ne suis pas sûr qu’il y ait la possibilité d’avoir du RAID, si?
      Quand j’ai commencé avec Tonido, OwnCloud n’en était qu’a ses balbutiements et franchement le couple Software + Hardware tout configuré pour moins de 90€ est vraiment intéressante.

  4. Bonjour, il suffit de virer unrar et d’installer unrar-free, je suis passé de 1pwd/s à 850.

    • Merci pour ton commentaire, qui prouve que les versions libres et open-source des logiciels sont souvent bien meilleures 🙂

Leave a Reply

%d bloggers like this: